le spectacle


Seul en scène conçu et joué par André Layus, d’après les poèmes et la vie de François Villon.

François Villon naît à Paris en 1431. La ville est en proie à la pire misère, tyrannisée par l’occupant anglais. Charles VII a laissé sa capitale aux mains de soldats moitié gens d’armes moitié brigands. Telle est la société dans laquelle écrit le poète.
Villon traverse son époque comme un filou et nous entraîne sur des chemins pleins de rebondissements.

La langue française de Villon est une alchimie de langues d’oïl et d’oc du XVe siècle, de latin et de dialectes, une langue goûtée, mouvante, toute en chair et riche en nuances.
Dire ces mots, c’est renouer avec une langue qui se crée.

Pour faciliter la découverte de cette nouvelle langue, André Layus imagine Héraklès, un personnage qui sera le relais entre Villon et le public. Herakles, nous raconte ses entrevues avec l’âme de Villon.
Ce solo théâtral à la scénographie légère et dépouillée donne aux mots de Villon toute leur pertinence et leur intemporalité.

Distribution

Jeu et adaptation : André Layus
Mise en scène : David Gauchard
Direction d’acteur : Véronique Durupt
Création musicale : Philippe Onfray
Création lumière : Jean-Baptiste Laude
Décor : Ronan Ménard

Villon en IMAGES